«

»

Nov
23

Le vocabulaire de l’escalier

Vous souhaitez un nouvel escalier mais vous n’y connaissez pas grand chose. Mon Aménagement Maison vous donne les bases en vous expliquant le vocabulaire qui existe autour de l’escalier. Il est parfois nécessaire de comprendre de quoi on parle avant de se lancer dans des travaux.

vocabulaire d'un escalier

La trémie : Elle désigne l’ouverture nécessaire à l’escalier pour l’étage supérieur. Elle doit être assez large pour laisser passer l’escalier et assez longue pour laisser passer une personne, sans qu’elle ait à se baisser.

L’échappée : C’est tout simplement le passage libre au-dessus de l’escalier. Il est préférable qu’elle soit supérieure à 2 m pour que tout le monde puisse passer sans difficulté, même les plus grands.

Vocabulaire de l'escalier

Le limon : C’est la structure de l’escalier. Grâce au limon on va pouvoir fixer les marches, les contremarches et la rampe d’un escalier. On en trouve en bois, en pierre ou en métal.

La rampe ou main courante : L’appui sur lequel on va pouvoir se reposer lorsque l’on monte ou l’on descend les escaliers. Tous les escaliers n’en possèdent pas. Soit à cause d’un manque de place, soit pour un choix esthétique. Plus un escalier est nu, plus il est design.

La marche droite : La marche droite est celle que l’on retrouve dans les escaliers droits ou dans la partie haute des escaliers tournants. C’est la plus commune.

La marche balancée : Elle est nécessaire dans les escaliers tournants puisqu’elle permet d’effectuer le virage. On la reconnaît facilement grâce à un côté très large et à un autre côté très petit.

La contremarche : La contremarche permet avant tout de caler son pied pour ne pas tomber. Mais c’est aussi un critère esthétique puisqu’elle rend l’escalier très imposant. Comme pour la main courante, les escaliers retirent leurs contremarches pour un look plus actuel.

L’emmarchement : Il correspond à la largeur de passage de l’escalier. Plus il est important plus l’escalier va prendre de la place mais plus il va être aisé à monter et à descendre. On estime qu’en dessous de 80 cm, l’emmarchement est trop petit pour pouvoir se croiser.

Le giron : Le giron est la largeur d’une marche d’escalier. Plus le giron est grand, plus l’escalier est simple à monter. La loi Blondel, pour le confort d’un escalier, estime qu’un giron idéal se situe entre 26 et 30 cm.

 

1 ping

  1. Choisir la forme de l’escalier - Aménagement Maison Blog » Aménagement Maison Blog a dit :

    […] un article précédent, Mon Aménagement Maison vous dévoilait le vocabulaire de l’escalier pour vous […]

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>